L'Université au Moyen Âge

Une fois le baccalauréat passé, si l'étudiant le souhaite il peut continuer ses études et accéder à des facultés spécialisées comprenant, le droit, la médecine et la théologie. Le système universitaire est européen et chaque ville a sa spécialité, la théologie pour Paris, Oxford, Toulouse ; le droit à Bologne, Orléans et la médecine à Montpellier.

Les journées des étudiants sont bien remplies : les cours commencent à 7h et se terminent bien souvent à 19h. La plupart du temps, on réalise une lecture commentée d'un texte suivie par une discussion argumentée. Et bien sûr, sans oublier le travail à effectuer à la maison.  

Cependant, les étudiants bénéficient de nombreux jours fériés pour se reposer et se distraire, parfois trop. En effet, ils se battent souvent avec la police et sont redoutés voire rejetés pour leur caractère turbulent.

 

En théorie, l'université est accessible à chacun. En réalité il faut tout de même avoir les moyens financiers. Ainsi au 13e siècle, un fils de paysans, après de bonnes études en théologie et être devenu le confesseur de Saint-Louis, ouvre un collège dans le Quartier latin. Robert de Sorbon permet ainsi aux étudiants pauvres l'accès à l'Université, leur offrant le logis. La Sorbonne prend dès lors ses lettres de noblesse.

 

 

Pour aller plus loin

  • Le baccalauréat, une invention du XIIe siècle - Historia, Septembre Octobre 2012, n°7 - Cédric Giraud
  • La vie des français au temps de Jeanne d'Arc - Boris Dänzer-Kantof, Frédéric Munier, Thierry Pécout, Judith Simony et François Trassard - Edition du Club France Loisirs, Paris avec l'autorisation des Editions Larousse
  • La passion du livre au Moyen Âge - Sophie Cassagnes-Brouquet - Editions OUEST FRANCE

Retrouvez nous :

Association de Sauvegarde du Château de Calmont d'Olt |

4 Rue de Bouquiès | 12500 Espalion | email : info@chateaucalmont.org |

Tél secrétariat : 05.65.51.69.92 Tél billetterie : 05.65.44.15.89