Les machines à contrepoids humains

La pierrière

Intéressons-nous un peu aux engins de jet utilisés lors de siège (opération menée autour d'une place forte ou d'un château fort pour couper les vivres des occupants et les forcer à se rendre).

Les chinois devaient utiliser des engins similaires à la pierrière dès l'Antiquité. La machine et son principe ont voyagé via la route de la soie pour faire leur apparition en Europe au 11e siècle sous l’influence des Sarrasins pendant les Croisades. 

Il s'agit d'une machine servant principalement à la défense d'une place forte ou d'un château fort. Placée en haut des remparts, elle sera actionnée par les femmes et les enfants pendant que les hommes défendent le reste de la ville ou du château. 

Cette arme défensive est à traction humaine, en effet, en tirant sur les cordes, les femmes et les enfants font alors contrepoids et permettent au mât de se soulever et à la fronde de lâcher le projectile, à savoir des pierres.

C'est ce type de machine qui aurait permis de tuer Simon de Montfort, lors du siège de Toulouse en 1218 en pleine croisade contre les albigeois.

 

Fiche technique :

Portée : 80m

Projectiles : 3 à 12 kg

Cadence de tir : 1 tir/mn

Retrouvez nous :

Association de Sauvegarde du Château de Calmont d'Olt |

4 Rue de Bouquiès | 12500 Espalion | email : info@chateaucalmont.org |

Tél secrétariat : 05.65.51.69.92 Tél billetterie : 05.65.44.15.89